Accueil > Actualités > Comparaison de Taubira à un singe par une ex-candidate FN

L'actualité DDG

Comparaison de Taubira à un singe par une ex-candidate FN

Lors d’un reportage de l’émission Envoyé spécial, Anne-Sophie Leclère avait été questionnée sur un photomontage publié sur sa page Facebook montrant d’un côté un singe et de l’autre la garde des Sceaux de l’époque avec les légendes "à 18 mois" et "maintenant". Mme Leclère avait affirmé "C’est une sauvage. A la limite, je préfère la voir dans un arbre (…) que de la voir au gouvernement".

  • Ces propos constituent-ils le délit d’injure raciale à l’encontre de Mme Taubira ?
  • Le tribunal de Cayenne l’avait déclarée coupable du délit d’injure publique pour le photomontage et l’avait condamnée à neuf mois de prison ferme et cinq ans d’inéligibilité. Cette condamnation avait été annulée par la Cour d’appel de Cayenne, l’action ayant été jugée irrecevable, faute d’intérêt à agir de l’association ayant porté plainte.
  • Parallèlement à cette procédure commencée en Guyane, le parquet de Paris avait ouvert une enquête qui a donné lieu à un procès devant la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris. Le 28 septembre 2016, le Tribunal correctionnel de Paris a condamné Anne-Sophie Leclère à 3 000 euros d’amende avec sursis pour injure raciale.